Ministère du Commerce et de l’Industrie
 
MINCOM CI Facebook MINCOM CI Twitter MCAPPME Youtube
 
  
Bienvenue sur le site officiel du Ministère du Commerce et de l'Industrie Mercredi, 26 janvier 2022
 

Biographie
Discours

Directions régionales
Conseillers commerciaux à l'étranger

Cliquez ici pour accéder à la documentation relative à la reprise du programme VOC Toute la documentation
Balanciers agréés Balanciers agréés : Liste des balanciers agréés par arrêtés
separateur
Avis aux Importateurs et Importateurs Import - Export : Dédouanement aux frontières terrestres
separateur
droits et devoirs commerçants Répertoire des droits et devoirs du commerçant
separateur
controle activite Contrôle des activités commerciales

Guichet Unique pour le Commerce Extérieur

MAMCOM

SYNAMIC-CI
SYNAP-CI

Commerçants
Consommateurs

Plus de vidéos

RADIO CI : Remise de balance double face à des commerçantes de vivriers le 09/09/2016 à Treichville

Mise à jour en cours...

Plus de fichiers audio

 
  
Inscrire Désactiver


Metrologie

 
ACTUALITE

11-11-2021
Forum Côte d’Ivoire-Amérique du Nord : le Ministre Souleymane Diarrassouba présente ses actions prioritaires dans le PND 2021-2025

Le Forum d’affaires et d’investissement Côte d’Ivoire-Amérique du Nord s’est ouvert, le jeudi 11 novembre 2021, dans un hôtel de l’aérocité à Port-Bouët. A cette occasion, le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a animé un panel sur la thématique : ‘’PND : enjeux, projets prioritaires et coopération au développement’’, pour présenter les actions prioritaires de son Département en vue de la mise en œuvre du Programme national de développement 2021-2025 (PND).



D’entrée de jeu, il a salué les organisateurs de cette activité qui contribue à renforcer la coopération entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis ainsi que le Canada. Revenant à l’implication de son Département dans la mise en œuvre du PND, le Ministre du Commerce et de l’Industrie a évoqué la nécessité de la transformation structurelle de l’économie ivoirienne par l’industrialisation.


A cet effet, il a mis en lumière les 7 clusters prioritaires avec une prédominance sur l’agro-industrie. En ligne de mire, la transformation des produits phares dont le cacao, l’anacarde, l’hévéa, le coton  et bien d’autres. « Après 60 ans d’indépendance, le défi aujourd’hui est de faire en sorte que dans nos échanges avec les Etats-Unis et le Canada, nos produits exportés soient au moins des produits transformés de premier niveau à valeur ajoutée  », a souligné le Ministre Souleymane Diarrassouba qui estime que cela est l’amorce d’un changement de paradigme dans la perception des  échanges commerciaux. 


C’est pourquoi, il a insisté sur les opportunités pour les investisseurs nord-américains dans le secteur industriel, avec notamment le taux de transformation du cacao en Côte d’Ivoire qui tourne autour de 30%, 15% pour l’anacarde et 50% pour l’hévéa. Mieux, avec la mise en œuvre du projet de société du Président Alassane Ouattara ‘’Côte d’Ivoire Solidaire’’ à l’horizon 2030, l’objectif est d’atteindre 100% de transformation de premier niveau pour tous les produits d’exportation .


Pour ce faire, monsieur le Ministre a noté que l’Etat s’est doté depuis 2018 d’un nouveau code d’investissement plus attractif, d’une agence pour l’octroi de terrains industriels (AGEDI), d’une politique de promotion de la qualité et de normalisation (CODINORM), d’un organe de lutte contre la contrefaçon (CNLC) et d’un environnement des affaires attrayant  (Tribunal et cour d’appel de Commerce), afin d’attirer de nouveaux investisseurs dans le secteur industriel qui représente 26% du PIB, dont 13% pour l’industrie manufacturière. 


Pour les secteurs prioritaires, il existe des conventions spécifiques dont bénéficient les différents opérateurs économiques. Ainsi, plus ceux-ci augmentent leur capacité de transformation, plus ils bénéficient d’avantages fiscaux et douaniers. Pour preuve, selon le panéliste, grâce à cette convention la société américaine Cargill Cocoa a augmenté sa capacité de transformation qui vient de passer de 110 000 tonnes de cacao broyé à 170 000 tonnes.



Au niveau du secteur minier, le Ministre du Commerce et de l’Industrie a encouragé les opérateurs canadiens déjà présents dans ce secteur, à relever le défi de la première transformation des produits miniers qui sont encore exportés à l’état brut . « Ceci pour créer de la valeur ajoutée, de sorte que le PIB généré par ces secteurs soit plus élevé, pour générer des emplois de qualité pour nos jeunes et femmes », a-t-il précisé. Enfin, il a évoqué les opportunités d’investissement dans la modernisation du commerce intérieur, avec notamment la construction de marchés de gros, de centres de groupage, d’hypermarchés et de marchés de détail dans les principales régions de la Côte d’Ivoire.




  › A VOIR EGALEMENT


1639690251048A9890[449]bon.jpg      
© 2011 Ministère du Commerce et de l´Industrie Conception : CICG Urgence ANAGED : 47 140 000
01 200 000
56 500 000